Votre entreprise,
notre énergie.
eni oil products

Eni est une entreprise énergétique intégrée impliquée dans la prospection, la production, le transport et le commerce de pétrole et de gaz naturel. Nous sommes présents dans 71 pays dans le monde entier.
 

testo

 



Eni Refining & Marketing et produits chimiques en Europe

Propriétaire direct de 5 raffineries en Italie (Sannazzaro, Livourne, Venise, Tarente et Gela), Eni est le leader dans le secteur du raffinage et dans la distribution de produits pétroliers en Italie.

Dans ce secteur, Eni est également présente à l’échelle européenne. La société possède des intérêts dans un grand nombre de raffineries et exerce des activités de vente et de vente en gros dans les pays d’Europe centrale et d’Europe de l’Est.

Notre structure logistique développée et intégrée prend en charge le transport, la distribution et le commerce de produits pétroliers raffinés, stockés selon les besoins du client final et le type de produit, en Italie et à l’étranger.

Chez Eni, nos activités de commerce de gros de produits finis, c’est-à-dire non vendus par le biais des réseaux de distribution, ont pour but de valoriser les besoins du marché et les opportunités en investissant avant tout pour la qualité des produits et pour les relations clients, tout cela dans le but d’établir des relations sur le long terme, en utilisant également des techniques de marketing ciblées.

Le processus de raffinage du pétrole brut

Le raffinage du pétrole brut pour la production de produits finis (GPL, diesel, pétrole) est réalisé par le biais d’un procédé de distillation fractionnée (un procédé « physique »), suivi d’opérations de conversion et de pré-raffinage (procédés/transformations de nature chimique).
 

testo

 


DISTILLATION FRACTIONNÉE
La distillation fractionnée est un procédé en deux étapes :

  • la première étape est réalisée sous pression atmosphérique (première distillation atmosphérique ou topping). Étant le plus volatile, le GPL est le premier produit. Il est suivi par des mélanges d’hydrocarbures de plus en plus lourds : naphta (nom donné au pétrole avant le raffinage), kérosène (carburant pour les avions) et diesel ;
  • et une seconde étape sous vide (seconde distillation atmosphérique ou sous vide).

CONVERSION
Les composants les plus lourds des produits pétroliers qui ne s’évaporent pas (le diesel lourd et les résidus) sont soumis à un procédé de conversion appelé craquage, dans le but de fabriquer des produits finis similaires à ceux produits lors de la distillation atmosphérique : c’est-à-dire le GPL, le pétrole et le diesel.

Les diesels lourds sont ensuite envoyés dans des usines de conversion telles que :
  • L’hydrocraquage : procédés à haute température avec de l’hydrogène à haute pression permettant d’obtenir du diesel ;
  • FCC : un procédé de craquage thermique/catalytique permettant d’obtenir (en général) du pétrole ;
  • extraction par solvant : pour la production de lubrifiants.

Nous utilisons différentes technologies de conversion au sein de nos usines de raffinage, par exemple, la viscoréduction, le désasphaltage, la gazéification, LC, finfing, et une nouvelle technologie développée par Eni appelée EST (voir le détail ci-dessous).


PRÉ-RAFFINAGE
Les produits obtenus suite à la distillation et à la conversion sont sujets à une procédure de pré-raffinage par laquelle ils doivent passer avant d’être transformés en produits finis : GPL, pétrole, carburant pour avion et diesel. Les procédés de pré-raffinage sont les suivants :
  • Désulfuration à l’hydrogène, qui comprend le processus d’élimination du soufre afin de limiter l’émission de substances polluantes ;
  • Optimisation, un processus visant à améliorer la performance du pétrole dans le moteur.


 

ENI EST
Cette année, à la raffinerie Sannazzaro de’ Burgondi, une usine pour la conversion des résidus a ouvert ses portes. L’usine utilise la technologie EST (Eni Slurry Technology) conçue par Eni, dont les performances sont conformes aux attentes.

La technologie EST présente l’avantage de convertir l’intégralité des produits distillés et d’améliorer la distillation des résidus du pétrole brut lourd et ultralourd, tout comme les ressources non conventionnelles.

Le processus logistique

Nous utilisons deux processus logistiques différents pour transporter le pétrole jusqu’à nos raffineries : le premier est le processus logistique qui consiste à utiliser un vaste réseau d’oléoducs et un processus d’approvisionnement qui consiste à utiliser des pétroliers pour parcourir de longues distances.

La vente et le stockage des produits finis, du GPL et du brut sont réalisés par le biais d’un deuxième processus logistique dans lequel Eni est l’un des leaders en Italie car la société est directement propriétaire d’un réseau d’oléoducs et d’un ensemble de 15 dépôts de stockage, répartis dans tout le pays.

 

 

testo


En Italie, les opérations logistiques d’Eni sont organisées sur la base d’une structure composée de plaques tournantes, avec trois zones cruciales où se réalisent le contrôle et la centralisation des flux de produits afin d’améliorer l’efficacité, en particulier la réception et le traitement des commandes.

Le processus de vente et de vente en gros

Le processus est divisé en plusieurs étapes : de l’analyse et de la planification à la mise en œuvre et au contrôle des ventes.

Tout le processus commercial d’Eni est structuré afin de garantir la distribution efficace des carburants de qualité certifiée dans le but de garantir la satisfaction des clients et l’amélioration constante de nos services.

Les produits qui sortent des raffineries sont distribués par le biais de deux chaînes différentes : vente et vente en gros.


 

testo


Vente
Le réseau est une combinaison de stations-service Eni et Agip, en Italie et à l’étranger. Le 31 décembre 2015, le réseau de distribution en Italie totalisait 4 420 points de vente.
 

Vente en gros
Il s’agit du marché des produits finis non vendus dans les stations-service. Sur le marché de vente en gros, Eni vend ses carburants comprenant le diesel pour le transport, le chauffage, l’agriculture et le secteur maritime ; le pétrole et le fioul ; le kérosène. Les clients grossistes sont ceux qui vendent ces produits, les entreprises industrielles, les entreprises de services, les organismes publics et municipaux et les utilisateurs finaux.

 

The new Eni: creating value through energy transition

The Strategy we presented on 28 February 2020 consists of the Long-Term Strategic Plan to 2050 and the 2020-2023 Action Plan. In general, we have designed a strategy that mixes economic and environmental sustainability. This will enable Eni to be leader in the market, to which it will supply strongly decarbonised energy products, actively contributing to the energy transition process. 
 

A new form of energy through innovation and sustainability

The principles guiding our journey will remain the same: promoting the UN’s sustainable development objectives – a fundamental aspect of our mission – and maintaining a solid financial position, which will still underpin all our decisions.
The strategy is a blueprint for Eni’s evolution over the next 30 years. It envisions a business enhanced by the increasing use of renewables, focused on the circular economy and based on targets for reducing our carbon footprint in line with the aims of the Paris Agreement – the commitment signed by 195 countries to reduce emissions and fight climate change.
Over the course of this evolution, which will be based on sustainability, proprietary technologies, innovation, flexibility and the resilience of company assets, Eni seeks to play an active role in the energy transition process as well as take advantage of new opportunities to develop and improve efficiency.
 

Refining & Marketing

The main medium/long-term strategic guidelines are as follows: • expansion of bio-refining capacity to over 5 million tonnes per year, supplied exclusively with 2nd and 3rd generation "palm-oil free" feedstocks, in target areas such as the Far and Middle East, Europe for biojet fuel production and the United States; • progressive conversion of traditional Italian refining sites through new plants for production of hydrogen, methanol, biomethane and products from recycling of waste materials; • in the long-term, the Ruwais refinery in the United Arab Emirates will be the only traditional refinery in operation, capitalising on its optimal location and operational efficiency; • gradual evolution of product mix sold in retail outlets, reaching 100% decarbonised products by 2050; • Increase of additional services offer to improve margins and enhance customer loyalty. 8 In line with the medium-long term strategy, the 2020-2023 Action Plan has the following objectives: • consolidation and integration of traditional refining activities with Ruwais refinery reaching full potential including contribution from trading activities; • continued diversification through investments in biorefining. Our bioprocessing capacity will be 1 million tonnes by 2023 and palm-oil free; • development of circular economy initiatives for the production of hydrogen and methanol from the recycling of waste materials and from castor oil, both new feedstocks for biorefining; • European marketing consolidation favouring high-margin segments and further development of non-oil services in retail; • increased offer of alternative fuels and development of sustainable mobility. These actions will make it possible to achieve a cumulative organic free cash flow of € 2.6 billion over the period 2020-2023.
 

DOWNLOAD SECTION:

Long Term Strategic Plan to 2050 Presentation and Press Release: click here
To stay up to date about Eni's Publications: click here

Certificat – ISO 9001:2015

Eni Benelux est une entreprise certifiée ISO 9001:2015 et répond aux normes de qualité ISO. Vous trouverez ci-dessous le certificat ISO au format PDF que vous pouvez télécharger.  

ISO Certificat